La place des Progressive Web Apps lors de la conférence I/O de Google

Jonathan ROSSI - le 29/05/2017

Tout comme Microsoft une semaines avant, Google a pu mettre en avant les Progressive Web Apps lors de sa conférence I/O en 2017.

Un rapide récapitulatif

Les Progressives Web Apps (PWA) sont le futur des application web ou même en général des applications mobiles. Elle permettent de dépasser les problèmes inhérents au web : Mauvaises performances, et des connexions mobiles pas toujours très rapides... tout en proposant une expérience comparable à celle des applications natives. Ces PWA sont si intéressant par le capacité à fonctionner sur n'importe quel type de d'appareil.

Par exemple, dans le cas de Microsoft les applications web progressives sont particulièrement importantes, principalement car il n'a pas réussi à fédérer développeurs et utilisateurs autour de son windows store. Et qu'il est, par ailleurs, un acteur se faisant surpasser par les plateformes mobiles comme IOS, android et Chrome OS. Les Progressive Web Apps sont donc une réelle option pour les développeurs souhaitant cibler aussi les utilisateurs de Windows sans pour autant investir fortement dans une application native pour cette plateforme.

Google est en capacité de mettre en avant des PWA

Aujourd'hui, Android est le principal OS mobile, avec 2 milliards d'utilisateurs actifs -Comparé à Microsoft qui en a que 500 000 millions- et dispose de 85% des parts de marché du mobile (Smartphones, Hybrides, Tablettes). Chrome OS se porte bien, et s'impose progressivement : Les Chromesbooks représentent 50% des appareils destinés à l'éducation mais vont aussi se vendre très bien (20% d'utilisateurs annuels en plus) alors que le marché de PC est en perte de croissance.

Avec ses systèmes d'exploitations en bonne santé Google pour donner des rôles aux progressive web apps en fonction de la plateforme. Par pour les rendre meilleures, mais simplement pour les rajouter à la longue liste des avantages que peut le géant peut déjà proposer sur ses systèmes d'exploitations.
 

Logo officiel de la conférence I/O de Google
Le logo de la conférence I/O 2017 de Google

En outre, les PWA sont déjà bien insérées sur les Chromebook et appareils Android. Là où Microsoft a vaguement pu dire que les PWA allaient être compatible avec Windows 10 pour la mise à jour "creator", Google a déjà proposé des outils pour les développeurs pour créer et adapter des PWA sur Android et Chromebook.

Par ailleurs, si vous êtes intéressés par le fait de voir les retransmissions (sous titrées en anglais avec la possibilité de les traduire) des conférences de l’événement I/O de Google voici la liste officielle.
 

Et voici les différentes vidéos spécifiques aux PWA :

Les grandes lignes

Lors de I/O Google a choisi de se concentrer sur des présentations aidant les développeurs à utiliser les différentes technologies déjà existantes pour développer des Progressive Web Apps. Montrant clairement que Google a conscience de son audimat constitué de beaucoup de développeurs à travers le monde.

Les PWA ont un potentiel énorme car elles peuvent être utilisées sur tout types d'appareils. J'ai mentionné auparavant le nombre d'utilisateurs de Windows 10 et d'Android qui peut sembler important, mais représentent qu'une partie des appareils connectés au web qui est aujourd’hui de 5 milliards dont une grande partie serait compatible avec les progressive web apps.

L'engagement des utilisateurs est aujourd'hui un point qui pose problème. En effet, en regardant les 1000 premières applications mobiles téléchargées et les 1000 premiers sites consultés aux USA ont se rend compte que les applis n'ont que 4 millions d'utilisateurs uniques tandis que les sites web en ont 11,4 millions. Mais par rapport à l'engagement les applications ont un avantage certain : les utilisateurs restent en moyenne 188,6 minutes contre 9,3 sur les sites internet mobile.

Les PWA ciblent clairement cette opportunité, en prenant l'audience des sites web tout en gardant l'engagement des applications natives. Et cette technologie est déjà présente, c'est seulement une question de temps pour que les développeurs se mettent à concevoir des Progressive Web Apps en grande quantité.

Comme a pu le faire Microsoft lors de sa conférence, Google a parlé de l'application web progressive de Twitter qui est un parfait exemple d'UI et d'UX similaire à une application native dans un navigateur. Pour tester celà, j'ai pu aller sur twitter.com avec Safari sur mon IPhone et utiliser la fonctionnalité "ajouter à l'écran d'acceuil" pour ensuite avoir un raccourci comparable à une application classique. 

La progressive web apps de Twitter sur IOS dans le navigateur Safari
Safari n'est pas vraiment optimisé pour les Proressive Web Apps car il ne cache pas les barres de navigation du navigateur comme peut le faire "Chrome". A part cela, le site fonctionne comme une application native.
La progressive web apps de Twitter sur android dans le navigateur Chrome
Sur Android il n'est pas possible de faire la différence avec une application mobile native.
La progressive web apps de Twitter sur Windows 10 dans le navigateur Chrome
Même sur Windows la PWA s'intègre très bien, d'ailleurs les notifications fonctionnent.

Google a pu par ailleurs faire le tour d'autre exemples comme le Financial Time qui a être l'un des premiers à proposer une Application Web Progressive. Mais aussi Forbes et Lyft qui ont des PWA comprenant le maximum de fonctionnalités possibles.

Mais la grande question est la suivante : Que fait Google pour améliorer l'expérience des Progressive Web Apps sur Android et Chrome OS ?

Les points forts des Progressive Web Apps dévoilés lors de I/O

Meilleure adaptation à l'écran d'accueil

Comme Safari sur IOS, Chrome propose la fonctionnalité "ajouter à l'écran d'accueil" pour avoir accès à la Progressive Web Apps comme si c'était une application native. Ceci est déjà disponible sur Android et sur Windows.

Intégration au lanceur d'applications

Aujourd'hui les PWA peuvent être ajoutées à l'écran d'accueil, comme indiqué précédemment, mais pas au lanceur d'application d'android. Google a maintenant activé cela avec Android O.

Intégration aux paramètres d'Android

Les développeurs d'applications pourront maintenant faire en sorte que les PWA soient paramétrables dans les paramètres d'android exactement comme les applications natives.

Disponible dans la recherche Google

Les Progressive Web Apps seront disponibles, comme les applications classiques, dans le widget de recherche Google sur Android.

Les PWA apparaîtront dans les listes "ouvrir avec"

Sur Android, une fonctionnalité de l'OS est de proposer avec quelle application on doit ouvrir tel ou tel fichier. Les PWA n'apparaissaient pas dans ce menu, à partir de maintenant Google va faire en sorte quelles apparaissent et puissent être utilisées comme applications par défaut. La différence entre un application native et progressive sera invisible !

Des nouvelles possibilités d'affichage

En plus de d'enlever les barres du navigateur de recherche de Chrome il sera possible d'ajouter d'autres types d'affichage comme le fait de réduire les barres d'information d'android ou un réel mode plein écran.

Des liens vers d'autres sites

Les PWA vont bientôt afficher une barre d'URL si l'utilisateur clique sur un lien pointant vers un autre site au sein de l'application. Vous permettant au passage d'ouvrir un nouvel onglet, copier l'URL et plus encore.

Les bannières

Les PWA peuvent afficher des bannières en bas de l'écran comme "ajouter à l'écran d'accueil" ou pour activer les notifications. Cette fonction existe déjà mais Google est en train de l'étudier pour l'améliorer dans un future proche.

Nouvelles capacités

Chrome peut déjà autoriser les PWA à faire différentes choses similaires à celles des applications natives que ce soir sur Android ou Chrome OS mais d'autres fonctions arrivent. En effet, Google a pu dire qu'ils comptaient, entre autre, ajouter un meilleur système de partage web, la détection de formes (visages, codes QR...).

La plupart de ces fonction arriveront avec Chrome sur Chrome OS et Android "plus tard cette année". Mais retenez que les PWA et Chrome sont déjà hautement compatibles, et que'ils dont des leaders dans ce domaine.
 

Pour finir, les fans de Microsoft ne sont pas en reste, dans la partie Progressive Web Apps : Une bonne expérience partout, Google a pu effectivement parler de ses "amis de chez Microsoft" et de leur effort pour avoir intégré les progressive web apps à Windows 10.
 

Les sources de l'article

https://www.thurrott.com/mobile/android/116559/google-said-progressive-web-apps-io

Gravatar
Jonathan ROSSI
Responsable de projet web, spécialiste Php Mysql, Angular 2, Progressive web app